vignette crit'air

Quel réflexe adopter en cas de perte ou de vol de vignette Crit’Air ?

La vignette Crit’Air est la classification rendue obligatoire depuis l’année 2016 dans un certain nombre de villes françaises. Son rôle : classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions polluantes et autoriser ou non la circulation des véhicules en fonction de la vignette attribuée. Sans ce précieux sésame : point de circulation possible lors des jours de pollution.

Les solutions en cas de détérioration, de perte ou de vol de vignette Crit’Air

La vignette Crit’Air est donc indispensable certains jours lorsque l’on habite dans certaines métropoles ou lorsque l’on doit les traverser. Ce laissez-passer doit ainsi être positionné sur son pare-brise afin de pouvoir circuler librement et en toute légalité dans ces villes et agglomérations.

Sans la présence de ce document certifiant le bon degré de pollution : une amende forfaitaire allant de 68 € (véhicules légers) à 135 € (véhicules lourds) sanctionnera chaque véhicule ne portant pas ce certificat de qualité de l’air. Cette dernière pourra également déclencher l’immobilisation du véhicule et son placement en fourrière.

En cas :

Entamer les démarches nécessaires en vue de rester dans la légalité et pouvoir circuler légalement seront une nécessité. Il faudra par ailleurs penser à renouveler votre vignette en cas de pare-brise cassé.

Faire une nouvelle demande de vignette Crit’Air

Les vignettes Crit’Air n’ont pas de duplicata disponible : seulement un exemplaire unique sera délivré pour chaque véhicule. Dans le cadre d’un manque ou d’une détérioration de vignette, il faudra obligatoirement refaire une demande de vignette Crit’Air pour son véhicule et ne pas se retrouvé ennuyé.

Il faudra donc se connecter sur :

Il faudra compter une dizaine de jours avant de pouvoir recevoir à son domicile une nouvelle vignette Crit’Air chez soi.

Pour pouvoir circuler, vous aurez un certificat provisoire qui sera immédiatement envoyé par e-mail afin de pouvoir rester dans la légalité. Mais aussi pour pouvoir continuer de rouler en attendant que la nouvelle vignette Crit’Air de classification de qualité de l’air n’arrive dans sa boite aux lettres.

Penser à commander une vignette Crit’Air dans une agglomération concernée

Peu de personnes y pensent, en se disant qu’elles ne vivent pas à proximité ou dans une agglomération régit par les règles autour de la vignette Crit’Air.

Et pourtant : en cas de passage dans l’une d’elles, les choses pourraient vite se corser… En se faisant arrêter par les forces de l’ordre ou en se faisant verbaliser par des radars automatiques au cours de son trajet, l’expérience pourrait vite s’avérer désagréable.

D’autant plus qu’en cas de contrôles automatiques sur un long trajet, les contraventions peuvent vitre pleuvoir en cas de relevés de la même infraction.

Il sera donc nécessaire d’anticiper ses déplacements ou de se munir du précieux sésame afin d’éviter de se faire verbaliser lors de ses futurs trajets.